Master en Environnement et Gestion des Ressources Naturelles

Télécharger la mini plaquette ici

M-DDNotre génération a été le témoin d’une croissance économique et d’un progrès technique sans précédent, qui, tout en procurant des bienfaits à de nombreux pays  a par ailleurs  renforcé les inégalités entre formation sociale et crée des dommages  irréversibles sur l’environnement.

Aujourd’hui au  niveau mondial, les pressions politiques, réglementaires et citoyennes s’intensifient fortement en faveur de la protection de l’environnement, de la gestion des ressources naturelles et du développement durable ; l’énergie plus chère, les ressources et matières premières plus rares, le réchauffement climatique entre autres s’accompagnent inexorablement de nouveaux modes de production et de consommation.

La question qui est posée dans la quête du développement durable est de savoir comment  générer la croissance en préservant l’environnement et en optimisant les ressources naturelles afin de satisfaire les besoins humains de manière équitable, éthique et durable?

La réponse à cette question se trouve dans  un changement de paradigmes et surtout, dans l’émergence de nouveaux managers pour accompagner ces changements de paradigmes dans la conception et la conduite des politiques, dans  la conception des produits, dans les modes de distribution, de promotion et de communication adaptés à ces nouveaux comportements de production, de consommation et de prise de décision plus responsables.
En fait, cette nouvelle conception du développement doit appeler un réaménagement des priorités nationales, régionales et internationales et s’inspirer de la nouvelle éthique universelle ou du nouvel idéal mondial. Tous les acteurs dans tous les pays doivent se sentir concernés.

Ainsi, aussi bien pour les pouvoirs publics, les entreprises que pour la société civile, le développement durable constitue un champ crucial d'action et d'innovation où se déploient des formes originales de pilotage (contrats, accords volontaires, certification, écolabels), en lien avec de nouveaux objets de gouvernement (émergence de régimes de coopération et de coordination multi-acteurs). Il est source de débouchés nouveaux et  exige un renforcement de capacité de tous les acteurs.
Ainsi, à l’issu de cette formation l’Etudiant sera capable de :

  • Intégrer la gestion de  la biodiversité et des ressources vivantes dans une logique du DD définie comme la recherche d’un compromis entre la protection stricte de l’environnement et les contraintes économiques ;
  • Rendre accessibles les résultats des recherches scientifiques en matière d’environnement aux différents acteurs de la vie économique et sociale.
  • Appuyer les organisations à la mise en œuvre des stratégies de DD
  • Réaliser des études et des audits d’impact environnemental et social
  • Développer l’entreprenariat social.

Pour les détails sur le contenu de cette formation, télécharger cette mini plaquette